Histoire d’un Festival

Tout commence lors de l’année 1982, en Vendée, à Aubigny,

Une poignée de bénévoles du monde associatif aubinois, décident de faire de cette commune de 2000 ames la Capitale mondiale des Records».

PARI FOU me direz-vous ?! Et bien PARI TENU !

De 1983 à 1992, Aubigny va se transformer en ville des records.

Pendant cette période, le Festival accueille les animateurs vedettes de l’époque et près de 350 records du monde sont battus et homologués sur place par les juges du non moins célèbre Guinness Book Records.

Aujourd’hui c’est à l’Espace des records que sont exposés et mis en scène 90 objets témoins de cette aventure.

Le Festival d’Aubigny en résumé :

Organisation : Association des Festivals d’Aubigny

Records homologués par les juges du célèbre GUINNESS DES RECORDS présents sur place

  • 10 éditions de 1983 à 1992 (période estivale, juillet)
  • 9 animateurs vedettes de l’époque :

Jacques Martin, Roger Lanzac, Harold Kay, Patrick Sabatier, Michel Drucker, Christophe Dechavanne, Jean Pierre Foucault, Bernard Montiel, Patrick Roy

  • Près de 330 records homologués
  • Entre 500 et 600 bénévoles
  • Couvert par la télévision Française et étrangère, le Festival d’Aubigny se déroulait sur 25 hectares avec certains records décentralisés (gare et aérodrome de La Roche sur Yon, plage des Sables…)
  • Une grande variété de records (sportifs, culinaires, insolites…)

Critères d’homologation pour les objets :

  • Qu’ils soient réalisés dans les matériaux d’origine
  • Qu’ils soient en capacité d’être utilisés
  • Qu’ils soient à l’échelle (proportions respectées)